Recueillir et partager notre expérience de fondation

 

Par Simon Mériaux, Manager Développement Organisationnel & Coordinateur de l’Apprentissage, Fondation MAVA

 

 

Après 28 années de financement de projets de protection de la nature, la Fondation MAVA cesse ses activités. Alors que la MAVA a alloué plus d’un milliard de francs suisses, au travers de 1500 projets portés par plus de 500 partenaires, il est maintenant essentiel de prendre un peu de recul, de réfléchir à son expérience de bailleur, de recueillir les leçons apprises afin de les partager avec les acteurs de la philanthropie et de la conservation.

Alors que chaque employé de la MAVA songe de plus en plus à sa nouvelle vie professionnelle, la capitalisation de l’expérience de la fondation s’apparente à un déménagement : il faut faire du tri, jeter le superflu, ranger dans des boîtes, les étiqueter… ne garder que ce qui est essentiel à partager. Depuis plus d’un an, les employés de la MAVA travaillent à capturer les leçons de leur pratique au quotidien dans la sélection et l’accompagnement des projets, la construction de partenariats, le soutien aux individus et aux organisations etc.

Pour ceux qui le souhaitent, il s’agit de travailler individuellement ou collectivement pour extraire de l’expérience de la fondation des enseignements précis, de les mettre en forme, de les argumenter et de les partager sous forme de blogs, d’articles ou synthèses afin que ces leçons apprises puissent profiter au plus grand nombre. Voici une présentation des principaux produits de cet apprentissage que vous pouvez retrouver sur la page Learning de la MAVA.

 

Le booklet Be an Octopus présente l’approche générale d’engagement de la MAVA, en tant que bailleur, au bénéfice de ses partenaires pour plus d’impact sur le terrain. En effet, le rôle de la fondation ne se limite pas à des soutiens financiers : comme une pieuvre, elle a différents bras qui sont autant de leviers pour un soutien efficace et adapté à ses partenaires. Collaboration au travers de partenariats équilibrés, soutien organisationnel, accompagnement des individus et renforcement des liens entre les acteurs de la protection de la nature ont caractérisé les 28 années d’expérience de la MAVA. Elle en tire des enseignements utiles à tous les bailleurs qui souhaitent s’engager au-delà du financement de projets. Publication collective de la MAVA avec l’appui de BookSprints, en anglais

Le booklet Strategic Partnerships – MAVA’s approach to scaling up conservation impact détaille l’approche collective initiée et bâtie au cours des dernières années. La collaboration des partenaires de la fondation au travers d’objectifs communs apparaît comme un moyen d’une part d’atteindre davantage d’impact sur le terrain et, d’autre part, d’accéder à des financements après la fin de la MAVA. Publication collective de la MAVA avec l’appui de BookSprints, en anglais

Un projet n’est jamais un long fleuve tranquille et une approche collective comme celle des partenariats stratégiques peu impliquer de nouveaux problèmes dans la mise en œuvre des projets. Le blog Pas si mais comment – la résolution de problèmes (troubleshooting) dans les projets revient sur le rôle du bailleur dans la résolution des problèmes qui ne manquent pas de survenir au cours de la mise en œuvre des projets. Blog de Luís Costa, Manager à la MAVA, en anglais et en français

Cette approche originale de partenariats stratégiques s’est aussi accompagnée d’une ultime adaptation du mécanisme de prise de décision des financements de projets. Comme décrit dans le booklet Learning to Let Go – Decision-Making for Foundations, l’évolution de la fondation s’est accompagnée d’une nouvelle répartition du pouvoir décisionnel basée sur la confiance avec les partenaires et sur l’autonomie des employés au sein de la fondation. Publication collective de la MAVA, en anglais

Au cours de sa vie, la Fondation MAVA a aussi ressenti le besoin de réaffirmer et de formaliser les valeurs qui soutendent son engagement depuis sa création. Le blog Utiliser les valeurs fondamentales pour honorer la vision du fondateur sans pour autant créer un mausolée revient sur ce processus structurant et inspirant. Blog de Lynda Mansson, Directrice Générale de la MAVA, en anglais et en français

Dans la perspective de la fin de ses financements en 2022, la Fondation MAVA a renforcé ses appuis organisationnels à certains de ses partenaires. Le booklet Tips of the Triangle – Exploring three-way partnerships for Organisational Development détaille comment un partenariat à 3 têtes entre le partenaire, un consultant externe et un bailleur peut s’avérer particulièrement efficace pour le renforcement du partenaire et pour l’apprentissage de tous. Publication collective de la MAVA et de Stone-Soup Consulting, en anglais

Comme illustration de la diversité des partenariats de Développement Organisationnel (OD), le blog Un partenariat OD fructueux ! Retour sur une longue collaboration entre MedPAN et la MAVA revient sur un accompagnement qui a mûrit au cours des années et souligne la nécessité d’une approche cohérente entre les différents financements apportés. Blog collectif de Marie Romani (MedPAN), Simon Mériaux (Manager MAVA) et Julien Semelin (ex-MAVA), en anglais et en français

Au-delà du renforcement des organisations, la Fondation MAVA s’est beaucoup investie dans la mise en place d’un mécanisme particulièrement apprécié d’appui aux capacités de leadership des jeunes et moins jeunes individus travaillant à la conservation de la nature. Basé sur le rapport d’impact de la MAVA Leaders for Nature Academy, le blog Pourquoi investir dans le leadership est important détaille le bienfondé et les résultats de l’approche intergénérationnelle (entre juniors et seniors d’organisations différentes) qui a suscité des évolutions personnelles, professionnelles… et organisationnelles. Blog collectif entre Common Purpose, Mowgli Mentoring, MAVA et des anciens de l’Academy, en anglais et en français

L’appui aux capacités de leadership est un exemple du renforcement des capacités que les organisations partenaires devraient pouvoir offrir à leurs employés pour leur épanouissement dans la réalisation de leur mission. Encore faut-il que ces organisations aient les moyens financiers pour ce type de soutien… et donc que les bailleurs financent ces activités. Le booklet Care for Those Who Take Care for the Planet: Grant-making for staff development revient sur la valorisation non-financière des employés comme facteur d’impact et de stabilité des équipes et sur les moyens de financement adéquats. Publication collective de la MAVA, en anglais

 

D’autres produits de capitalisation seront publiés prochainement, avec notamment un produit traitant du processus de fusion de la FIBA et de la MAVA en 2014 et un produit sur les stratégies de conservation issues des nombreux projets financés par la MAVA.

N’hésitez pas à vous inspirer et à partager ces produits d’apprentissage !

Article précédent

Retour