Un été, je suis allé aider les bénévoles à leur campement sur la plage de Boavista, et cela m’a changé pour toujours. Lorsque j’ai vu une tortue pondre pour la première fois, j’ai été bouleversé. J’ai été envahi d’une paix étonnante…

(c) C Karibuhoye

Appelez-moi Tortue !

Deux ans plus tard, Ukie travaille à temps plein pour la Fundação Tartaruga. Sa mission est de lutter contre le braconnage massif des tortues caouannes au Cap-Vert– qui menace la troisième plus grande population nicheuse de cette espèce (en danger d’extinction à l’état sauvage). Pour cela, il implique les communautés locales, forme les gardes, organise les campements sur la plage et protège les sites de ponte, afin de faire comprendre aux habitants qu’une tortue est plus précieuse vivante que morte.

Les enfants reconnaissent le logo sur le camion et crient « Fundação ! » lorsqu’ils nous voient passer. Beaucoup de gens m’appellent « Tartaruga », ce qui veut dire Tortue ! De plus en plus de gens sont sensibilisés à la conservation de la tortue et l’encouragent.

Conservationniste et chef d’entreprise

Chargé de gérer les finances et la logistique aux bureaux de la fondation à Boa Vista, Ukie reconnaît avoir parfois l’impression d’être un chef d’entreprise plutôt qu’un conservationniste. Mais grâce à son expérience et à ses contacts, il arrive à ses fins. Aussi à l’aise avec des responsables gouvernementaux qu’avec des braconniers, Ukie a été particulièrement efficace pour reconstruire les campements après les dommages (évalués à 30 000 dollars) causés par l’ouragan Fred.

Ces dernières années, la mortalité des tortues a considérablement chuté, en grande partie grâce à l’action d’Ukie et de ses collègues de la Fundação, qui sensibilisent et impliquent les communautés par des activités comme « L’école dans la nature ». Aujourd’hui, les jeunes demandent de plus en plus à s’engager comme volontaires.

(c) Turtle Foundation

Ma vie a changé – notamment ma façon de regarder la nature – et ma passion pour les tortues est chaque jour plus forte. En tant que Capverdien, je suis fier d’aider mon pays. 

Protéger les sites de reproduction des tortues de mer

Le travail d’Ukie avec la Fundação Tartaruga est une composante essentielle des efforts de nos partenaires pour protéger les sites de reproduction les plus importants de tortues vertes et caouannes en Afrique de l’Ouest, en minimisant les perturbations humaines et en éradiquant la récolte illégale. Lisez-en davantage dans le plan d’action associé .

    Retour au filtre