L’auto-évaluation: un outil puissant pour évaluer l’impact

Par FOS Europe

Dans le domaine de la conservation, l’impact ne se mesure pas en notant des scores et en témoignant de réussites, mais en évaluant de manière critique l’efficacité d’un projet et en adaptant les stratégies en conséquence. Sur la base d’un processus d’auto-réflexion sincère, la MAVA aide ses bénéficiaires à améliorer leur efficacité et à renforcer les partenariats. Comme les bénéficiaires sont assurés que leur financement se poursuivra indépendamment des résultats de l’évaluation, ils disposent ainsi d’un espace sûr pour dresser leurs conclusions.

LA MAVA croit fermement en l’approche consistant à approuver un financement et à demander une évaluation interne, car ceci permet de communiquer de manière transparente avec les bénéficiaires et garantit que le financement est utilisé de la meilleure façon possible. Cette approche permet d’évaluer et d’améliorer simultanément l’impact des projets de conservation financés par la MAVA.

Cette étude de cas  (en anglais) illustre le processus d’auto-évaluation du programme de rétablissement du lynx des Balkans, qui a été financé par la MAVA depuis sa création en 2006. Le document décrit les trois étapes principales du processus d’auto-évaluation et donne un bref résumé de ses avantages et des leçons apprises. Une des stratégies du programme est prise comme exemple, et le document inclut également une version adaptée de la théorie du changement pour montrer le résultat réel du processus.

Ce résumé est destiné à inspirer les bailleurs, les coalitions de partenaires, les ONG et les autres organisations de la communauté de la conservation, et à les encourager à s’engager dans leur propre parcours d’auto-évaluation.

FOS Europe a facilité le processus d’auto-évaluation et a développé l’étude de cas en collaboration avec l’équipe du programme de rétablissement du lynx des Balkans, et avec le soutien de MAVA.

Téléchargez l’étude de cas (en anglais).

Article précédent

Retour