Rapport publié par Terra Cypria souligne l’importance des zones humides à Chypre

Même si de nombreuses zones humides à Chypre sont connues du public et peuvent être visitées, les informations sur leur statut et leur nombre total étaient, jusqu’à récemment, dispersées, voire inexistantes.

Afin de remédier à ce manque de connaissances et d’informations centralisées, Terra Cypria a réalisé un inventaire complet des zones humides de Chypre en 2014-2015 avec le soutien de la MAVA, offrant ainsi un outil important aux acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux, aux scientifiques et au grand public.

Dans le but de porter ce travail à un niveau méditerranéen, Terra Cypria a rejoint l’initiative MedIsWet en 2017, un consortium de 13 ONG de 9 pays méditerranéens, travaillant ensemble sur la conservation des zones humides insulaires en Méditerranée. Basé sur l’expérience acquise dans le cadre du projet “Conservation of the island wetlands of Greece” (2004-2013) mis en œuvre par le WWF Grèce, MedIsWet se concentre sur les inventaires nationaux des zones humides, la restauration et la promotion des zones humides.

Dans le cadre de cette initiative, Terra Cypria a récemment publié un rapport technique complet sur les zones humides de Chypre et les efforts déployés pour améliorer leur statut de protection. Les conclusions de ce rapport soulignent que :

(a) L’importance biologique des zones humides artificielles est le plus souvent négligée.

(b) La valeur de la biodiversité des zones humides artificielles est négligée ou ignorée pendant leur phase de construction ou de restauration. En effet, elles ont tendance à être traitées uniquement comme des plans artificiels et non comme des écosystèmes artificiels.

(c) Les zones humides de Chypre (naturelles et artificielles) ont un impact positif cumulé sur la biodiversité.

Les zones humides sont particulièrement importantes pour les environnements insulaires où l’approvisionnement en eau douce est limité et l’impact du tourisme et de l’urbanisation est particulièrement fort. Ce sont également des zones de grande biodiversité, des haltes nécessaires pour des millions d’oiseaux migrateurs et des refuges pour les oiseaux hivernants.

Article précédent

Retour

Prochain article