Des oiseaux migrateurs nichent à nouveau au Monténégro

Une cinquantaine de couples de goélettes (sternes pierregarin) ont niché sur des radeaux artificiels dans les salines d’Ulcinj, au sud du Monténégro.

Les salines d’Ulcinj sont une des zones humides les plus importantes dans les Balkans. Elles sont également un hub pour les oiseaux qui migrent le long de la voie migratoire de l’Adriatique. Depuis l’arrêt de la production de sel dans la région en 2013, les infrastructures se sont dégradées rendant la zone inhospitalière pour les oiseaux souhaitant y nicher, en particulier pour les goélettes (sternes pierregarin).

Afin d’essayer de remédier à cette situation, le Centre for Protection and Research of Birds au Montenegro (CZIP), se basant sur une expérience positive avec le pélican frisé au Lac Skadar, a installé en 2019 un radeau artificiel de 24m2 sur les marais salins afin que les oiseaux puissent s’y reproduire en sécurité. Le succès a été au rendez-vous avec une trentaine de couples qui y ont niché cette année-là.

CZIP a décidé de renouveler l’expérience cette année avec un radeau supplémentaire. Grâce à un monitoring par vidéo, il sera possible de déterminer le nombre exact d’oiseaux nicheurs et le taux de réussite de nidification.

CZIP met en oeuvre ce projet dans le cadre du plan d’action de la MAVA visant à améliorer la conservation des zones humides côtières.

Article précédent

Retour

Prochain article