La biodiversité unique du Cap-Vert reconnue

Le Cap-Vert est un petit pays insulaire de 4 000 km2 situé à environ 500 km au large des côtes du Sénégal. Les dix îles principales et les quelques îlots qui composent l’archipel sont d’origine volcanique, d’ailleurs un volcan est toujours actif sur l’île de Fogo. Le pays abrite une diversité incroyablement riche d’espèces marines telles que  tortues marines (la population de tortues caouannes est considérée comme la troisième plus importante au monde), cétacés, requins et raies, et constitue un refuge pour de nombreux oiseaux migrateurs.

Le pays travaille depuis près de deux décennies sur la procédure de désignation pour inclusion dans le Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO. Grâce aux efforts inlassables de la Fundação Maio Biodiversidade (FMB) et de l’Associação Projeto VITO, qui sont partenaires de MAVA depuis de nombreuses années, les îles de Maio et de Fogo ont finalement été officiellement désignées comme réserves de biosphère de l’UNESCO, rejoignant ainsi le réseau de plus de 700 réserves de biosphère dans 129 pays. En outre, un plan de gestion des zones protégées a été approuvé pour Maio ; c’est la première fois qu’un tel plan est officiellement approuvé dans le pays.

Ceci un moment historique pour le Cap-Vert, qui dispose désormais d’une plateforme pour mettre en valeur le caractère unique de sa biodiversité. Cette désignation devrait aider le pays à sauvegarder son environnement naturel de manière durable.

Article précédent

Retour

Prochain article