Une lueur d’espoir pour le phoque moine

Fondation Prince Albert II de Monaco, Fondation Segré, Fondation Sancta Devota, Fondation Thalassa, MAVA (c) WWF Greece

Lors de la 5ème Conférence Internationale des Aires Marine Protégées pour les Mammifères Marins (ICMMPA) qui s’est récemment tenue en Grèce, cinq fondations (la Fondation Prince Albert II de Monaco, la Fondation Segré, la Fondation Sancta Devota, la Fondation Thalassa ainsi que la MAVA) se sont engagées pour la préservation du phoque moine de Méditerranée en formant la ‘Monk Seal Alliance’.

Le phoque moine est une espèce emblématique particulièrement vulnérable – catégorie ‘en danger’ de l’UICN -, identifiée comme espèce prioritaire dans la stratégie de la MAVA depuis de nombreuses années. Cette nouvelle alliance permettra de renforcer les actions menées dans l’ensemble de l’aire de distribution de l’espèce pour la conservation du phoque moine dont la population est estimée aujourd’hui à environ 800 individus.

Cette alliance permettra de réunir experts et bailleurs (fondations et organismes donateurs) afin de mieux coordonner les actions menées par les spécialistes de la conservation du phoque moine sur le terrain et d’en amplifier la portée et l’impact.

Paule Gros, Directrice du Programme Méditerranée, souligne ‘L’Alliance n’a pas pour vocation de demeurer un partenariat fermé. Nous serions heureux d’accueillir d’autres bailleurs ayant des intérêts, des valeurs et un esprit de collaboration similaires.’

Distribution du phoque moine de Méditerranée:

Monk seal distribution

Article précédent

Retour

Prochain article