Une feuille de route pour lutter contre l’empoisonnement des oiseaux dans les Balkans

Un des moyens le plus largement utilisé dans le monde pour éradiquer les prédateurs est l’utilisation de substances toxiques telles que le pesticide interdit Carbofuran, ainsi que les appâts qui sont mélangés à ces substances, comme le souligne le Plan d’action multispécifique pour les vautours. Au cours des 20 dernières années, un total de 465 vautours ont été trouvés empoisonnés lors de 227 incidents distincts, au total, on estime que 2 300 vautours ont été victimes d’empoisonnement depuis 1998.

Le projet de lutte contre l’empoisonnement dans les Balkans (Balkan Anti-Poisoning Project) est une initiative transfrontalière lancée en 2018 pour lutter contre l’empoisonnement illégal de la faune et qui réunit des organisations de conservation de la faune sauvage, des agences gouvernementales et d’autres parties prenantes telles que des associations de chasseurs, des agriculteurs et des scientifiques. En Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, en Grèce et en République de Macédoine du Nord, des groupes de travail oeuvrent avec des partenaires nationaux dans le but d’élaborer une « feuille de route nationale antipoison ». Ces feuilles de route serviront de base aux travaux futurs visant à lutter contre l’utilisation de poison, à prévenir l’abattage illégal d’animaux sauvages et à protéger les vautours.

Financé par MAVA dans le cadre de notre plan d’action visant à réduire la mortalité des oiseaux, le projet vise un engagement continu des gouvernements compétents dans la région des Balkans dans la lutte contre l’empoisonnement illégal de la faune sauvage et cherche à améliorer leur capacité à agir et à travailler ensemble en faveur des vautours.

Les partenaires du Balkan Anti-Poisoning Project sont:  Vulture Conservation FoundationAlbanian Ornithological Society-AOSProtection and Preservation of Natural Environment in Albania-PPNEAOrnithological Society “Naše ptice”,Association BIOMHellenic Ornithological Society-HOS, Macedonian Ecological Society-MES.

#BalkansAgainstPoisoning

Article précédent

Retour

Prochain article