L’exploitation des petits pélagiques par la pêche industrielle et artisanale est un problème économique et social majeur pour les pays d’Afrique de l’Ouest. Cette pêche offre souvent des opportunités d’emplois significatives dans le secteur artisanal, et est essentielle pour la sécurité alimentaire locale. Ces petits pélagiques sont également importants pour l’écosystème marin. Cependant, à l’heure actuelle, le manque de données fiables sur les prises de poissons empêche de mettre en place des initiatives de gestion des stocks.

Notre objectif est d’améliorer la durabilité de la pêche artisanale de petits pélagiques et de renforcer la gouvernance et la transparence dans ce secteur, en :

  • Améliorant les systèmes de collecte de données et les connaissances scientifiques sur les stocks et les sites importants de petits pélagiques
  • Renforçant les capacités pour une gestion efficace des sites importants et une exploitation durable des petits pélagiques
  • Soutenant la mobilisation de la société civile pour une meilleure transparence, et en mettant en œuvre des réglementations sur la pêche des petits pélagiques
Pirogue traditionelle (c) Nathalie Cadot

Géographie

Nous nous focalisons sur la Mauritanie, le Sénégal et la Guinée-Bissau pour l’amélioration des connaissances sur les stocks et le pilotage des sites importants, et sur les sept pays du SRFC/CSRP pour le renforcement des capacités et le plaidoyer.

Partenaires

  • CSRP
  • PRCM
  • RAMPAO

Focus sur l'une de nos partenaires

Au cœur de notre travail, des hommes et des femmes passionnés, dévoués à la mise en place d’une conservation de la nature efficace et durable.
Avec la communauté de la conservation, ils sont notre plus grand atout.

Marie Suzanna Traoré

Marie Suzanna Traoré

RAMPAO
Mener une organisation en tant que femme en Afrique peut être difficile, mais ce qui est plus important que mon genre, c’est ma persévérance et ma croyance en mes convictions.

Budget Annuel

La MAVA alloue € 1200000 par an à ce Plan d’action

Des co-financements additionnels sont nécessaires afin d’assurer la viabilité de nos partenaires lorsque nos financements cesseront en 2022

Contact

Marie Madeleine Gomez

Manager, Afrique de l’Ouest

Pour en savoir plus

Retour au filtre