Parer aux menaces d’électrocution des vautours en Méditerranée

Les quatre espèces de vautours présentes en Méditerranée sont parmi les plus menacées de la région et une des causes de leur mortalité est l’électrocution par les pylônes énergétiques. L’électrocution se produit lorsque les vautours se posent sur les pylônes électriques de moyenne tension mal isolés, en particulier ceux où les oiseaux peuvent facilement toucher les câbles et le pylône en même temps.

(c) VCF

Les mesures à prendre pour réduire cette menace ne sont pas très complexes, car il est relativement facile d’isoler les câbles des pylônes à haut risque, et cela à moindre coût, mais ceci nécessite d’identifier les sites les plus dangereux afin de pouvoir prioriser les mesures à prendre, et requière une sensibilisation des entreprises électriques et des administrations au problème, tout en les incitant à agir. À long terme, il semble préférable de privilégier des pylônes qui présentent moins de dangers ou même d’enterrer les lignes dans les zones à forte biodiversité. La MAVA finance un programme pour la conservation des oiseaux menacés dans la région, en complément à plusieurs projets actuellement menés par la Vulture Conservation Foundation (VCF) en Méditerranée, et qui visent tous à minimiser la menace de l’électrocution. Il s’agit notamment de projets financés par LIFE RupisVultures Back to LIFELIFE GYPHELP and LIFE Re-Vultures.

Selon le Vulture Multi-species Action Plan, élaboré conjointement par le VCF, BirdLife International et le Groupe de spécialistes des vautours de l’UICN et approuvé à l’unanimité l’année dernière par toutes les parties signataires de la CMS (Convention sur les espèces migratrices), bien que souvent négligées, les infrastructures électriques représentent une menace importante pour les vautours au niveau mondial, notamment en raison des électrocutions et des collisions qu’elles causent. Pour parer à ces menaces, il est nécessaire de rassembler les organismes concernés afin qu’ils puissent échanger des informations, une activité soutenue par la MAVA. Un exemple de contribution à ce programme est le séminaire de formation récemment organisé par la Junta de Andalousie espagnole à l’intention des agents gouvernementaux oeuvrant dans le domaine de l’environnement, et qui leur a permis de partager leurs connaissances et d’organiser des sessions pratiques pour mieux comprendre cette menace.

Pour en savoir plus sur le plan d’action de la MAVA visant à réduire la mortalité des oiseaux migrateurs et des vautours, cliquer ici.

Article précédent

Retour

Prochain article