La MAVA toujours plus connectée !

Par Suzanne Amrein, Assistante de direction & Coordinatrice en charge de la communication, MAVA

Les réseaux sociaux font maintenant partie intégrante de la communication de la MAVA. Twitter, LinkedIn et une newsletter nous permettent de partager des informations à une audience toujours plus large.

Nous vivons dans un monde d’hyper communication, où les informations sont partagées de plus en plus vite et de manière toujours plus ciblée. En 2017, la MAVA a décidé de marquer sa présence digitale afin d’augmenter la visibilité de la fondation dans sa dernière phase de financement et d’appuyer les efforts de communication de nos partenaires.

Après avoir étudié différents réseaux sociaux, nous avons opté pour Twitter qui semblait être la solution la plus adaptée à nos besoins. En effet, cet outil est très utilisé dans le milieu de la conservation et nombre de nos partenaires (notre audience principale) sont déjà des utilisateurs assidus.

Et maintenant, après plus d’une année, 700 tweets et près de 1’000 abonnés, quels enseignements pouvons-nous tirer ?

Twitter comme lien essentiel vers notre blog

Twitter s’avère d’abord être un outil précieux qui nous permet de partager les actualités de la fondation et de nos partenaires de manière instantanée. Mais Twitter est également un outil de diffusion essentiel pour les articles que nous publions sur notre blog. Ainsi, notre blog et Twitter sont devenus des outils complémentaires : le premier étant statique, il a besoin du second pour le rendre visible.

Une image plus forte que des mots

Un tweet a beau faire maximum 280 caractères, s’il est accompagné d’une image, son rayonnement sera beaucoup plus grand. La recherche a montré que les tweets avec image ont un taux d’interaction bien plus élevé que les tweets composés de simple texte. Un tweet sans image est en effet un peu comme une journée sans soleil.

Boucler la boucle avec LinkedIn et une newsletter

Twitter est un levier puissant pour envoyer du trafic vers notre blog ou le site d’un partenaire, mais ne suffit pas à lui tout seul. Les fils Twitter défilent nonstop et ont une durée de vie très éphémère. Ainsi, même si nous postons des articles de qualité sur Twitter, nous ne pouvons pas avoir la certitude que tous nos abonnés les liront. C’est pourquoi nous avons également récemment commencé à partager des informations sur LinkedIn, mais également créé une Newsletter. Ces canaux additionnels devraient nous aider à communiquer davantage et atteindre un public qui n’est pas forcément sur les réseaux sociaux.

Ainsi, après une année, nous avons appris plein de nouvelles choses, mais nous sommes encore en phase d’apprentissage et ouverts à tester de nouveaux outils pour répondre aux attentes de notre audience. La MAVA connectée reste également flexible !

Suivez-nous sur Twitter ou LinkedIn /

Article précédent

Retour