J’avais huit ou neuf ans. La passion de mon père était de randonner au petit matin. Au début, je trouvais cela dur, mais peu à peu j’ai découvert la forêt, et j’ai commencé à comprendre ce que la nature peut représenter dans la vie d’une personne.

(c) IUCN Med

S'émerveiller devant le petit

Aujourd’hui humble défenseur des peuples, de la gastronomie et de la biodiversité en Afrique du Nord, Maher possède une capacité unique à nourrir une jeune société civile, née après le Printemps arabe, et à piloter une collaboration fructueuse avec un secteur public historiquement bureaucratique.

Après avoir travaillé douze ans au ministère de l’Environnement tunisien, Maher se sert de son expérience à l’UICN pour faire des partenariats avec les ONG et les gouvernements du Maghreb. Outre cet important rôle de coordination, il a à cœur de soutenir les nouvelles organisations de la société civile qui veulent faire un changement positif par le biais du Programme de petites initiatives pour les organisations de la société civile d’Afrique du Nord (PPI-OSCAN).

C’est un privilège d’aider les populations dans les régions rurales reculées du Maroc ou certaines régions instables de Libye. Ces personnes, qui n’ont jamais eu l’occasion de concevoir leur futur auparavant, montrent une détermination pour dépasser les obstacles impressionnante.

Partenariat entre la MAVA, UICN-Med et le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), le PPI OSCAN encourage la conservation, l’utilisation durable des ressources et l’atténuation des effets du changement climatique en Algérie, en Libye, au Maroc et en Tunisie, jusqu’à la fin 2017. Il offre des financements allant de 10 000 à 30000 €, jusqu’à une durée de deux ans. Il est surtout destiné à aider les ONG naissantes qui réalisent leurs premiers projets de formation à améliorer leur gouvernance et leur capacité à négocier avec le gouvernement.

Construire des ponts, apporter de l’espoir

La prospérité du Maghreb se base sur la nature, mais ni les autorités publiques ni la société civile ne peuvent assurer un développement durable seules. Le succès demande de l’humilité, de la collaboration, un partage des connaissances et ce que Maher appelle « un rassemblement de forces ».

Extraction huile lentisque (c) PPI OSCAN

Ayant travaillé au sein du service public et avec des ONG, je connais bien ces deux mondes, et je peux faire le pont entre eux. Je suis un caméléon ! Mais surtout, je veux apporter de l’espoir en aidant les populations à compter sur elles-mêmes.

Voir plus

Renforcer la société civile

Une société civile dynamique est un prérequis pour obtenir des programmes de conservation de la nature efficaces. Les excellents résultats atteints par Maher et le PPI-OSCAN nous montrent bien à quel point des petites subventions peuvent créer des changements significatifs. Découvrez-en davantage sur les activités de la MAVA dans ce domaine.

    Retour au filtre