Lorsque j’ai commencé avec Peace Corps, la Conférence de Rio n’avait pas encore eu lieu. Personne au Maroc ne savait ce qu’était la conservation. Aujourd’hui, les choses ont bien changé, et je ne suis plus tout seul !

Port de pêche Al Hoceima, Maroc (c) Dave Stambouli-Alamy Stock Photo

Une expérience à reproduire

Petit, Houssine passait ses vacances en bord de mer, dans la baie de Bouznica près de Casablanca. Mais c’est au contact de sa grand-mère, pour qui les plantes endémiques n’avaient aucun secret, que commence sa véritable relation avec la nature.

À travers l’organisation d’ateliers participatifs avec les pêcheurs, la mise en place de coopératives de femmes, l’action directe et l’amélioration du zonage des activités en mer, Houssine a aidé la communauté de pêcheurs artisanaux à devenir une véritable force au bénéfice de la conservation – et ceci en étant toujours bénévole et enseignant de biologie.

Aujourd’hui, le Parc national d’Al Hoceima, autrefois gangrené par la pêche illégale et l’intrusion de chalutiers, est entré dans une nouvelle ère. Le balbuzard pêcheur revit, la pêche à la dynamite a cessé et les pêcheurs vivent mieux de leur travail. Il ne reste plus au ministère des Pêches qu’à reproduire l’approche d’AGIR sur toute la côte méditerranéenne du Maroc.

AGIR est une petite organisation, ce qui prouve qu’il n’est pas indispensable de réaliser de gros projets et d’avoir beaucoup d’argent : l’important est de travailler avec les bonnes personnes. Les pêcheurs comprennent la nature, et nous trouvons ensemble des solutions en faveur de la conservation.

La recette du succès

La reconnaissance internationale vient en 2014 lorsqu’AGIR remporte le Prix Équateur des Nations Unies pour la gestion des ressources marines et côtières. En 2005, AGIR avait déjà remporté le Prix Hassan II pour l’environnement – une consécration à l’échelle nationale très importante aux yeux d’Houssine.

Prix Équateur des Nations Unies pour la gestion des ressources marines et côtières (c) AGIR

Voir plus

The Switchers: AGIR from SwitchMed on Vimeo.

Préserver les ressources marines vivantes

Le travail d’Houssine et d’AGIR est typique de l’approche de nos partenaires envers la conservation des ressources marines dans le Bassin méditerranéen – l’objectif est de rendre la pêche plus durable en réduisant son impact sur les espèces et habitats prioritaires. Lisez-en davantage sur le Plan d’action de la MAVA traitant de ce sujet.

    Retour au filtre