L’importance des pratiques culturelles pour la conservation dans le Haut-Atlas marocain

Depuis 2013, Global Diversity Foundation (GDF) et l’Association Marocaine pour la Biodiversité et les Moyens de Subsistance (MBLA) collaborent à la mise en oeuvre d’un programme de gestion du paysage culturel dans le Haut-Atlas marocain. Ce programme, soutenu par la MAVA, vise à maintenir les paysages iconiques menacés du Haut-Atlas en conservant la biodiversité sauvage et domestiquée, ceci tout en améliorant les moyens de subsistance de la population locale, en encourageant la gestion communautaire et en entretenant les pratiques traditionnelles de gestion des ressources.

Au cours des trois dernières années, GDF a travaillé avec différents membres de la communauté locale afin de documenter les pratiques quotidiennes des communautés rurales, lesquelles servent à gérer les ressources naturelles tout en ayant un impact positif sur la biodiversité et les paysages. Regardez la vidéo qui présente les étapes de la recherche :

Cliquez ici pour en savoir plus sur ce projet, lequel s’inscrit dans le cadre du plan d’action de la MAVA visant à promouvoir des pratiques durables d’utilisation des terres en Méditerranée.

 

Article précédent

Retour

Prochain article