Les appareils ménagers plus durables grâce à de nouveaux règlements

Dans un effort continu pour réduire l’empreinte carbone en Europe et rendre les factures énergétiques moins chères pour les consommateurs européens, la Commission a adopté le 1er octobre 2019 de nouvelles mesures d’éco-conception pour des produits tels que les réfrigérateurs, les machines à laver, les lave-vaisselles et les téléviseurs. Les progrès en matière d’éco-conception de ces produits contribuent à la mise en œuvre du principe d’ « efficacité énergétique d’abord » de l’Union européenne en matière d’énergie.

Pour la première fois, les mesures comprennent des exigences en matière de réparabilité et de recyclabilité, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs  en matière d’économie circulaire par l’amélioration de la durée de vie, l’entretien, la réutilisation, la modernisation, la recyclabilité et le traitement des déchets des appareils.

Ces nouvelles mesures constituent un exemple de mécanismes politiques qui pourraient transformer radicalement le système économique si elles étaient appliquées à un large spectre de secteurs allant au-delà des produits énergétiques.

Stéphane Arditi, responsable politique pour l’économie circulaire au Bureau européen de l’environnement (BEE), a déclaré :

« C’est le genre d’innovation dont nous avons tous besoin en ce moment. Les lois sur l’efficacité énergétique ont déjà réduit nos factures d’énergie et continueront de le faire. Aujourd’hui, en veillant également à ce que nous puissions utiliser nos produits plus longtemps, l’Europe peut permettre aux citoyens de réaliser des économies supplémentaires tout en réduisant les émissions de carbone et les déchets« .

Cette annonce représente un grand pas en avant grâce en particulier au travail intense du BEE dont les activités sont soutenues par MAVA depuis de nombreuses années.

Article précédent

Retour

Prochain article